Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Musiques contemporaines XX & XXI

Musiques contemporaines XX & XXI

Chroniques de concerts,de festivals, d'événements, de livres, de disques et de DVD.

3 Octobre 2014

Philippe Manoury inaugure à Musica le premier workshop de sa classe de composition au Conservatoire de musique de Strasbourg

Samedi 27 septembre 2014 à 11 h, Salle de la Bourse : Les matinales de Musica

Œuvres de Charles-David Wajnberg (lithium - 2013-14), Étienne Haan (Vivian... Connais pas - 2014) et Aurélien Marion-Gallois (13M3m2 ou la fille étoile - 2014)

Parr l'ensemble et de l'Académie supérieure de musique de Strasbourg / HAER sous la dir. de Armand Angster, coordination del ascenographie et de la mise en espace, Olivier Achard, coordination de l’électronique Tom Mays

Le concert Atelier que nous proposait à 11 h à la Salle de la Bourse est une innovation, il nous permettait de découvrir les élèves de la classe de composition du compositeur Philippe Manoury. Il a pris a pris ses quartiers à Strasbourg depuis janvier 2013 dans une des rares villes françaises à s’intéresser un tant soit peu à la musique contemporaine. Le Conservatoire de région construit par l’architecte Henri Gaudin est un outil à la mesure du renouveau de la cité. Philippe Manoury a souhaité ouvrir sa classe de composition aussi bien aux arts de la scène qu’aux nouveaux outils de synthèse sonore. Les trois jeunes compositeurs retenus sans exclusif présentaient chacun une voie possible mais irréductible à celle à des deux autres. Le premier Charles-David Wajnberg (*1980) était parfaitement à l’aise dans sa présentation de son œuvre Lithium. Celui-ci est un métal mou de couleur gris argenté qui s’oxyde au contact de l’air et de l’eau. Il oppose deux types de musique. La première serait de type narrative, la seconde de type paysagère. Il se situe dans la seconde catégorie, sa musique est de filiation spectrale car il privilégie la synthèse instrumentale. La forme se déduit facilement, dès que sa musique démarre, elle va progressivement se corroder, s’éloigner de sa pureté initiale. Il y a une belle adéquation entre le titre et le résultat sonore. Il y a toujours un risque dans la musique spectrale, c’est la logique de surdétermination du résultat. Le compositeur doit savoir déjouer l’horizon d’attente de l’auditeur. La seconde œuvre au programme d'Étienne Haan (*1980) au titre étrange, Vivian…Connais pas pour récitante et petit ensemble. Vivian, c’est la photographe Vivain Maier (1926-2009) dont on vient de découvrir l’œuvre récemment et qu’un filme a popularisé auprès du grand public, A la recherche de Vivian Maier. En écoutant la musique d’Étienne Haan, j’ai eu l’impression que ce n’était pas son sujet mais le sujet d’un autre. Sa dramaturge me semblait avoir pris le dessus, d’emblée sa musique était ailleurs. Son écriture est ancrée dans la lutherie du XIXe siècle, son harmonie appartient au siècle dernier et sa musique ne surjouait pas l’action. Si nous avions deux trentenaires, le dernier des compositeurs présentés, Aurélien Marion-Gallois n’a que 22 ans. Le titre 13M3m2 ou la fille étoile est pour le moins énigmatique, selon ses dires c’est code de classement de ses opus. Cette œuvre est pour deux sopranos, flûtes, ensemble instrumental et électronique. Les deux sopranos chantent une élégie de Tibulle, poète contemporain d’Auguste. La musique est ambitieuse par la mobilisation des moyens utilisés et surprenante par l’hétérogénéité de son matériau tant instrumental qu'électronique. Le concert avait pour mérite de nous faire découvrir une nouvelle génération de compositeurs. Il est à noté que Charles-David Wajnberg est un scientifique et qu'il est assistant de la chaire Blaise Pascal de l’École Normale Supérieure de la rue d’Ulm et qu' Aurélien Marion-Gallois va suivre le cursus Ircam d'informatique musicale à partir de septembre 2014. Philippe et Manoury a l’ambition d’aller plus loin en initiant un concours de composition à Musica dans le cadre d’une Académie contemporaine. Souhaitons-lui bon vent pour cette nouvelle aventure musicale strasbourgeoise.

Philippe Manoury inaugure à Musica le premier workshop de sa classe de composition au Conservatoire de musique de StrasbourgPhilippe Manoury inaugure à Musica le premier workshop de sa classe de composition au Conservatoire de musique de StrasbourgPhilippe Manoury inaugure à Musica le premier workshop de sa classe de composition au Conservatoire de musique de Strasbourg

Publié par Omer Corlaix à 18:26pm

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires