Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Musiques contemporaines XX & XXI

Musiques contemporaines XX & XXI

Chroniques de concerts,de festivals, d'événements, de livres, de disques et de DVD.

27 Décembre 2014

Le quatuor Arditti le 40e anniversaire : Brian Ferneyhough, Coup de Cœur de l'Académie Charles Cros

Le quatuor Arditti le 40e anniversaire : Brian Ferneyhough, Coup de Cœur de l'Académie Charles Cros
Le quatuor Arditti le 40e anniversaire : Brian Ferneyhough, Coup de Cœur de l'Académie Charles Cros

Brian Ferneyhough, Complete works for String quartet & Trio par le Quatuor Arditti. AEON (AECD 1335)

Le quatuor Arditti le 40e anniversaire : Brian Ferneyhough à l’honneur !

Brian Ferneyhough (*1943) et le Quatuor Arditti, c’est une vraie rencontre. Les trois disques que nous proposent AEON sont un cadeau certes pour les Arditti mais également pour nous auditeurs. Si le Quatuor Julliard est identifié à son interprétation des quatuors à cordes du compositeur Elliott Carter, de même pour les Arditti, le nom de Brian Ferneyhough sera attaché pour l’éternité. Ferneyhough fut dès le départ en 1967 un adepte de la complexité musicale, il veut être à la hauteur d’un Ludwig van Beethoven ou d’un Schoenberg, et nous, nous avançons en émettant l’hypothèse qu’il y est parvenu ! C’est un pan entier de l’histoire de la musique contemporaine que propose les Arditti allant des Sonatas for string quartet composées en 1967 au Sixième quatuor à cordes de Ferneyhough créé en 2010. Irvin Arditti, le fondateur du quatuor est un peu (voir beaucoup) l’équivalent du violoniste Ignaz Schuppanzigh qui en son temps interprétât les plus grands. Brian Ferneyhough vient régulièrement en France, il est depuis 1990 professeur permanent de la Session de composition de Voix nouvelles à l’Abbaye de Royaumont.

Ce coffret de trois disques est également un monument de la musique de chambre européenne. Á écouter, et même à réécouter plusieurs fois pour bien s’imprégner de ce magnifique parcours musical.

Publié par Omer Corlaix à 17:24pm

commentaires